L’AIR DE RIEN

Mathias Forge

L’Air de rien est l’histoire d’un type qui écoute, avec un collègue. Cette obsession lui donne une allure qui évoque l’animal, l’idiot ou le visionnaire : un lyrisme décomplexé, sans doute contagieux.

Mathias Forge explore le mouvement comme un musicien. Il fait l’hypothèse que le corps donne à entendre, ponctue, relie ou crée des suspensions… autrement dit, sait profiter de la musicalité du lieu et de l’instant. La musique peut advenir, l’air de rien. Une invitation à l’écoute comme une nécessité à prendre soin de sa propre solitude, de sa rencontre sensible, pour ne pas dire sensuelle avec le monde, afin de s’orienter, se positionner, être attentif et… composer.

À partir de 10 ans.

……..

Écriture et interprétation : Mathias Forge
Complicité, création sonore et régie technique : Yoann Coste
Accompagnement à l’écriture et la mise en espace : Julie Lefebvre
Accompagnement à l’écriture : Laure Terrier
Accompagnement chorégraphique : Céline Kerrec
Accompagnement vocal : Anne-Laure Pigache


……..

En coréalisation avec l’OARA Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine   OARA_NB-01

Une production déléguée Jeanne Simone,

Coproduite et accueillie en résidence par : Animakt, lieu de fabrique pour les arts de la rue, de la piste et d’ailleurs, Saulx-les-Chartreux / La Laverie, des arts pour brasser les disciplines, Saint -Étienne / La Métive, lieu de résidence de création artistique pluridisciplinaire, Moutierd’Ahun / Format, danse contemporaine en Ardèche, Ucel / L’odyssée, scène de Périgueux / Superstrat, parcours d’expériences artistiques, Saint-Bonnet-le-Château / Festi’val D’olt, Le Bleymard / La Paperie, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public, Saint-Barthélemy d ’Anjou / Résurgence, saison et festival des arts vivants, Lodève / Le Café De La Loire, Paimboeuf / Scènes de Territoire de l’agglomération du bocage bressuirais / Comité Des Réjouissances, Évènements, surgissements, Die.

 

 

DOSSIER DU SPECTACLE

Depuis 2004, JEANNE SIMONE explore une dramaturgie des corps en relation aux espaces, et très spécifiquement ceux de nos quotidiens. L’attention aux lieux et à leurs usages nourrit notre réflexion et notre écriture chorégraphique et sonore.

Observer, détourner, prendre soin, révéler. Décaler nos points de vue d’usagers, renouveler nos relations aux environnements qui nous façonnent. Traverser d’intime l’espace public, mettre en coprésence nos états perceptifs à la vie quotidienne…

Les créations de JEANNE SIMONE questionnent la fragilité, l’appétit, l’éclat de l’être dans ses espaces quotidiens et interrogent les possibles du vivre ensemble.

RENDEZ-VOUS
samedi 12 juin / 12:00
samedi 12 juin / 17:00

DURÉE
50 MIN

TARIF
Gratuit, sur réservation

LIEU
Place Francis de Pressensé

RÉSERVER