MINEN KOLOTIRI, SCULPTER LE DROIT PAR LE DROIT

Bureau des Dépositions

Quand le droit, en particulier le droit des contrats, devient un matériau artistique. Cette performance portée par dix co-autrices et co-auteurs, depuis Conakry et Grenoble, oppose les liens contractuels aux politiques migratoires qui tentent de les séparer.

En situation régulière, en demande d’asile ou interdits de séjour en France: depuis leurs différences de statuts, elles et ils œuvrent ensemble et font valoir un principe de co-dépendance. Le Bureau des Dépositions est un ensemble de dix co-autrices et co-auteurs, formé en 2018 à Grenoble. À plusieurs, elles et ils sculptent une performance “processuelle, immatérielle et infinie” qui questionne le droit et les politiques migratoires. À partir de recherches documentaires, de rencontres avec des professionnel·le·s de la justice, d’archives et de témoignages, ils créent une œuvre activiste qui lutte depuis le contentieux du droit des étrangers et des étrangères.


A partir de 12 ans

De : Mamadou Djouldé Baldé, Ben Bangoura, Aliou Diallo, Pathé Diallo, Mamy Kaba, Ousmane Kouyaté, Laye Diakité, Sarah Mekdjian, Marie Moreau, Saâ Raphaël Moundekeno.

Spectacle soutenu par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la SACD, la SPEDIDAM, le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine, le Conseil ​Départemental de Charente-Maritime, la Ville de La Rochelle, le CNAR d’Angers La Paperie, le CNAREP sur le Pont, La compagnie Décor Sonore, Le collectif ZO Prod, L’Astrolabe.

 

RENDEZ-VOUS
dimanche 26 juin / 14:30

DURÉE
1H30

TARIF
Gratuit/4€/7€ (prix selon la grille tarifaire du CAPC)

LIEU
arc en rêve centre d’architecture