Conférence citoyenne

Nicolas Bonneau et Noël Mamère

Voici une rencontre inédite, sensible et ouverte entre un artiste-conteur Nicolas Bonneau et un homme politique engagé sur le plan local et national, Noël Mamère. L’artiste part “en résidence” au cœur de la vie de l’homme politique, le suit, l’accompagne, le questionne sur sa pratique.Il s’intéresse à son “monde”, à la recherche du sensible, au-delà des clichés et des idées reçues.

Noël Mamère, encore maire de Bègles et député jusqu’en juin 2017 se prête au jeu, se laisse approcher, se confie peut-être…

Il s’agit pour chacun de prendre le temps de se découvrir véritablement et de livrer un récit de cette rencontre.

 

OUVERTURE DE LA BILLETTERIE LE 29 MAI 2017

Production La Volige

Crédits photo: Astrid di Crollalanza

NICOLAS BONNEAU

développe au sein de la compagnie La Volige l’art du conteur dans une recherche résolument contemporaine et théâtrale. Les sujets abordés résonnent dans la sphère politique, sociale ou humaine. Son travail est ancré dans le collectage et s’apparente à un théâtre/récit documentaire.

Il a acquis une reconnaissance nationale depuis la création Sortie d’Usine (2006).

La Volige / Nicolas Bonneau est en compagnonnage régulier avec : Le Théâtre La Passerelle, Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud (05), Le Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort (79) ou encore La Coupe d’Or à Rochefort (16) .
Sa prochaine création « Qui va garder les enfants » prévue en 2018 sera coproduite entre autres par La maison du Conte, Chevilly-Larue (94), le Théâtre La Passerelle – Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud (05), Le Moulin du Roc – Scène Nationale de Niort (79), la Scène Conventionnée de Noyon et le Théâtre de Belleville (Paris).

 

 

Noël Mamère est né 25 décembre 1948 à Libourne en Gironde. Ancien journaliste, il est maire de la commune de Bègles depuis 1989 et député de la troisième circonscription de Gironde (regroupant les communes de Bègles, Talence, Villenave-d’Ornon et les quartiers du sud de Bordeaux) depuis 1997. Ecologiste convaincu, il se réclame héritier de la pensée de Jacques Ellul, qu’il a pour enseignant durant ses études de droit et de Bernard Charbonneau, avec lequel il accomplit ses premiers pas d’écologiste au début des années 1970.

RENDEZ-VOUS
vendredi 16 juin / 19:00

DURÉE
1h

TARIF
12€ / 5€ - Tout public

LIEU
OARA