LA FABRIQUE#4 / HORS NORME / 2023-2025

 

Pour la saison 2023-2024 de sa Fabrique de territoires, Chahuts travaille sur la question de ce qui fait norme ou non, de notre capacité à s’en affranchir, du borderline, de la folie douce… Une question qui peut être traitée sous plusieurs angles (artistique, social, médical, psychiatrique, urbanistique), que nous voulons à l’image de la diversité de personnes qui participent à nos projets et à la diversité de nos partenaires. Chahuts veut donner l’opportunité aux uns d’entendre les autres, de se rencontrer et pourquoi pas de s’apprivoiser, afin que le vivre ensemble ne soit pas une question épineuse, mais une occasion de rencontres et, pourquoi pas, de fête.

 

Pour en découvrir plus sur chaque projet, cliquez sur le texte rose !

 

Dès l’automne 2023, Chahuts amorcera un travail au long cours dans l’espace public avec Lancelot Hamelin, dramaturge et romancier, sur la question de la norme et de la circulation de l’inconscient dans l’espace public, travail mené notamment grâce à des maraudes poétiques de jour et de nuit, où Lancelot se fera collecteur de folies.

Ces questionnements sur le regard porté dans la rue sur celle·ux qui flirtent avec les frontières de la norme, « le borderline »*, se reflétera dans la programmation du festival Chahuts 2024.

L’enjeu pour Chahuts est d’être présent dans la rue pas seulement pendant le temps fort du festival mais aussi sur le reste de la saison, pour chahuter avec le territoire toute l’année.

 

B. mon amour - Monts et Merveilles

Depuis 32 ans, Chahuts travaille avec les habitant·es de Saint-Michel, et plus récemment de La Benauge, à fabriquer des aventures avec des artistes en partant de leurs envies et besoins.

Depuis 2012 Chahuts mène un travail artistique de territoire dans l’espace public. Les premiers projets de ce genre ont été impulsés par la directrice de l’époque, Caroline Melon : 

  • le projet « TRAVAUX: vous êtes ici  » autour des travaux de la place St Michel, en interrogeant les passants sur leur rapport aux travaux et au quartier
  • le projet « LE MONDE DE DEMAIN, Archéologie contemporaine » autour de la transformation d’un squat en foyer de jeunes travailleurs et lieu de résidence d’Anciens Combattants Migrants.

Rebaptisé « La Fabrique » en 2017, Chahuts a poursuivi ce programme de travail de territoire à l’année, articulé avec le temps fort du festival en juin.

Ce savoir-faire que Chahuts a consolidé n’a que peu été couché sur le papier. Il n’est donc aujourd’hui communicable que grâce à la transmission orale. L’ambition de Chahuts est d’analyser ce savoir-faire et son impact sur les territoires qu’il traverse, et d’en publier les résultats dans une édition spécifique, à destination des professionnel·les de la culture et du grand public.

Ainsi, Chahuts débutera un compagnonnage à l’automne 2023 avec Agnès Villechaise, Maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Bordeaux, co-fondatrice du master « Problèmes sociaux et politiques urbaines » et responsable du master « Intervention et innovation sociales ». Elle est spécialiste de la ville et tout particulièrement de l’étude de l’expérience des habitants des grands ensembles de la rive droite et du quartier Saint-Michel à Bordeaux. Agnès Villechaise, son équipe et ses étudiant·es mèneront une analyse qualitative du travail qui a déjà été mené par Chahuts depuis 30 ans, enquête qui partira des habitant·es : qu’est-ce qui existe et qui reste de Chahuts dans l’imaginaire des personnes à St Michel et à la Benauge ? Comment fabrique-t-on du plaisir et du pouvoir d’agir dans l’espace public ? Comment un projet artistique et culturel comme Chahuts s’appuie sur des dynamiques habitantes, avec la dimension d’empowerment que cela implique ?