Spectacle
ENFANT D’ÉLÉPHANT
Compagnie Les Lubies
d’après R. KIPLING
11 décembre – École HENRI IV

Il y a bien longtemps de cela, avant même le premier souvenir du premier homme, les éléphants avaient une trompe toute petite, toute noiraude et pataude. Une trompinette qu’ils pouvaient tortiller de droite et de gauche mais certainement pas ramasser de choses avec. C’était comme ça et tout le monde, en ce temps là, trouvait ça normal.

Un éléphanteau tout-nouveau-tout-neuf, rempli d’une irrépressible curiosité et d’une insolente audace, passe ses journées à questionner ses parents, ses oncles et tantes la girafe, l’autruche, l’hippopotame, le babouin…sur le pourquoi des choses qui l’entourent.

“Plus tard ça fait combien de minutes ?”; “A quoi je sers ?”; “Et toi, à quoi tu sers ?”; “Quand on est mort, c’est pour combien de temps ?”; “Pourquoi tu t’appelles hippopotame ?”; “Pourquoi les choses se trouvent-elles toujours au dernier endroit où on les cherche ?” et à sa tante l’autruche “Pourquoi avec autant de plumes on ne te voit jamais voler dans le ciel ?”…

Et sa curiosité agace tout le monde : PARCE QUE C’EST COMME ÇA !!

Jusqu’au jour où il pose LA question qui va faire frémir toute l’Afrique, bousculer l’ordre établi et changer à jamais la vie des éléphants.

Enfant d’Éléphant a ce quelque chose qui raconte “comment on grandit”. Est-il bon d’être curieux ? Faut-il prendre le risque de faire ce qui n’est pas normal de faire, le “petit pas de côté” ?. L’enfant d’éléphant ne se contente pas du “parce que c’est comme ça”. Il veut comprendre, revendique sa vision du monde, sa force de créativité.
A lui seul il change à tout jamais la vie des éléphants. Un récit comme ça, histoire de rire et de se questionner encore.

Avec le soutien de l’iddac, agence culturelle du Département de la Gironde

 

123134717_1800734076745251_5821500669656252126_o    123061215_1800733610078631_5304213599580151091_o

123009303_1800734386745220_4112098105021721699_o    122954914_1800734306745228_8903495835996184326_o

 


EN SAVOIR ++ :


Issus du Conservatoire National de Région de Bordeaux – art dramatique, et de l’ESNAM (Ecole Supérieure Nationales des Arts de la Marionnette), Sonia Millot et Vincent Nadal fondent Les Lubies en 2007.
«Notre intention est de mettre en jeu des textes, des visions poétiques, ludiques et physiques.
Les Lubies sont une fantaisie théâtrale. Théâtre débridé et authentique.
Nos créations s’emparent librement de l’objet, de l’image, du son, de la musique en live, du corps performatif, des œuvres du répertoire, de nos propres écritures. Autant de matières qui expriment la vivacité et la richesse du rapport entre le commun et le singulier, l’intime et la chose publique, le connu et l’inconnu».

«OÙ QUE CE SOIT, TOUT PEUT SE JOUER, ON PEUT SE JOUER DE TOUT»

Mise en scène, interprétation, manipulation: Sonia Millot et Vincent Nadal / Conception graphique : Sonia Millot / Création sonore et musicale: Hervé Rigaud / Construction : Jean-Luc Petit, Cédric Queau, Marion Guérin, Khang N’Guyen / Production – Diffusion : Karine Hernandez


Production Compagnie LES LUBIES /